Bandy 

Découvrir

Le bandy est un sport d’hiver pratiqué en équipe sur glace dans lequel les patineurs utilisent des bâtons pour diriger un ballon vers le but de l’équipe adverse. C’est l’un des sports d’hiver les plus populaires dans le monde après le hockey. Le sport est considéré comme une forme de hockey et a une formation commune avec le hockey sur gazon et le hockey sur glace. 

Le bandy est un sport qui a vu le jour en 1813 à Huntingdonshire en Angleterre. Malgré que le premier match officiel s’est joué à Huntingdonshire, l’origine du sport est toujours remise en question. Cela dit, le sport peut aussi être retracé en Russie et en Hollande.

La première ligue professionnelle de bandy fut fondée en 1902 en Suède. Suite à cette mise en place, plusieurs autres ligues apparaissent tranquillement en Suède, Finlande et en Russie.

Le Bandy est un sport très populaire en Europe de l’Est et en Russie qui se joue sur glace. Ce sport, qui se joue avec des patins et un bâton court avec une palette droite, consiste à marquer dans le but adverse.

Les Règles

Le match

Chaque équipe se compose de 11 joueurs (à l’exclusion des remplaçants), dont l’un doit être le gardien de but. Il faut au moins avoir une équipe de minimum 8 joueurs pour commencer le match.  Les gardiens de but sont les seuls joueurs autorisés à jouer le ballon avec leurs mains ou leurs bras, et ils ne sont autorisés à le faire que dans la zone de réparation devant leur propre but.

Bien qu’il existe une variété de positions dans lesquelles les joueurs de champ extérieur (non gardiens de but) sont stratégiquement placés par un entraîneur, ces positions ne sont pas définies ou requises par les règles du jeu.

Une équipe se compose généralement de défenseurs, de milieux de terrain et d’avants. Les défenseurs peuvent jouer sous la forme d’arrières centraux, d’arrières pleins et parfois d’arrières ailés, de milieux de terrain jouant au centre, attaquants ou défensifs, et d’avants sous la forme d’avants centraux, de seconds attaquants et parfois d’ailier. Parfois, un joueur joue également le rôle d’un libéro.

Tout nombre de joueurs peut être remplacé par des remplaçants au cours du jeu. Les substitutions peuvent être effectuées sans en informer l’arbitre et peuvent être effectuées pendant que le ballon est en jeu. Toutefois, si le remplaçant entre sur la glace avant que son coéquipier ne l’ait quittée, cela entraînera une interdiction de cinq minutes. Une équipe peut apporter au plus quatre remplaçants au match et l’un d’eux est susceptible d’être un gardien de but supplémentaire.

Un match est officié par un arbitre, l’autorité et l’application des règles, dont les décisions sont définitives. L’arbitre peut avoir un ou deux arbitres adjoints. Un secrétaire en dehors du terrain s’occupe souvent du protocole de match.

Le jeu commence par un coup de pied, une fois qu’une équipe est en possession du ballon elle essaiera de déplacer le ballon vers le gardien et tentera de marquer dans le camps de l’équipe adverse. Mais contrairement au hockey sur glace, le bâton n’est pas courbé sur le côté.

Les parties sont séparées en deux demies de 45 minutes ou, si la température l’exige, 3 périodes de 30 minutes. L’équipe qui a marqué le plus de buts après 90 minutes de jeu remporte la partie. S’il y a égalité après 90 minutes, 2 demies supplémentaires de 10 minutes sont jouées.

L’équipe ayant marqué le plus de buts à la suite de cette prolongation remporte la partie. S’il y a toujours égalité, des tirs de barrage sont nécessaires pour déterminer l’équipe gagnante.

L’équipement 

L’équipement de base que les joueurs doivent porter comprend une paire de patins, un casque, un protège-dents et, dans le cas du gardien de but, un protège-visage car celui-ci ne possède pas de bâton.

Les équipes doivent porter des uniformes qui permettent de distinguer facilement les deux équipes. Le gardien de but porte des couleurs distinctes pour le distinguer de ses coéquipiers, tout comme dans le football.

En plus de ce qui précède, diverses protections sont utilisées pour protéger les genoux, les coudes, les organes génitaux et la gorge. Le pantalon et les gants peuvent contenir du rembourrage.

Ce qui distingue du hockey sur glace provient de l’utilisation d’une balle au bandy plutôt qu’un palet.

Le bâton utilisé dans le bandy est une partie essentielle du sport. Il doit être fait d’un matériau approuvé tel que le bois ou un matériau similaire et ne doit contenir aucun métal ou pièces tranchantes susceptibles de blesser les joueurs environnants. Le bâton de bandy ne doit pas avoir de couleurs similaires à la balle, comme l’orange ou le rose ; il ne doit pas dépasser 127 centimètres et pas plus de 7 centimètres.

Le terrain 

La surface de jeu est très similaire à un terrain de soccer, avec une longueur de 110 mètres et une largeur de 65 mètres soit considérablement plus grand qu’une patinoire de hockey sur glace. Les buts font 3.5 mètres de largeur et 2.1 mètres de hauteur, pratiquement comme les buts de hockey sur gazon.

Le long des lignes de touche, une bordure de 15 cm de haut  est placée pour empêcher la balle de quitter la glace. Il ne devrait pas être fixé à la glace, pour glisser en cas de collision, et devrait se terminer de 1 à 3 mètres loin des coins.

Centré à chaque ligne d’intérêt local se trouve une cage de but de 3,5 m de large et de 2,1 m de haut et devant la cage se trouve une zone de pénalité semi-circulaire d’un rayon de 17 m . Une place de pénalité est située à 12 mètres en face du but et il y a deux places de frappe libre à la ligne de la surface de réparation, chacune entourée d’un cercle de 5 m (16 pieds).

Un endroit central avec un cercle de rayon de 5 m  indique le centre du champ. Une ligne médiane est tracée à travers la place centrale parallèle aux lignes d’intérêt local.

Fautes

Les contacts forcés entre joueurs sont strictement interdis.

Enfreindre les règles peut entraîner un carton jaune qui signifie un avertissement, un carton bleu signifie que le joueur fautif doit purger une peine de 5 ou 10 minutes et un carton rouge correspond à un joueur éjecté du jeu.

La règle du hors-jeu est également utilisée. Un but ne peut pas être marqué à partir d’un lancer de but, mais contrairement au football, un but peut être marqué à partir d’un coup de poing ou d’un coup de coin. Tous les coups libres sont “directs” et permettent de marquer un but sans qu’un autre joueur ne touche le ballon.

L’équipe qui a marqué plus de buts à la fin de la partie est la gagnante. Si les deux équipes ont marqué un nombre égal de buts, alors, à quelques exceptions près, le match est nul.

Beach Volleyball
EnglishFrenchGermanItalianSpanish