Hockey en salle  

Découvrir

Le hockey en salle s’est développé dans les années 1950 pour permettre une pratique hivernale du hockey dans les pays européens sujets à des conditions climatiques difficiles.

 Sport assez complet, le hockey associe condition physique, adresse technique et esprit d’équipe. A priori accessible à tous, il demande toutefois de la dextérité et de la rapidité. De l’avis des connaisseurs, on s’amuse beaucoup que ce soit sur le terrain ou en dehors, avec la garantie de moments mémorables entre amis, dans une ambiance festive et sans pression.

 

Les Règles

Le hockey en salle se pratique dans un gymnase, sur un terrain entouré de plinthes de bois, dont la taille avoisine celle du handball.

Chaque équipe de 6 joueurs s’affronte pendant 2 mi-temps de 20 minutes sous le regard vigilant de 2 arbitres sur un terrain de handball (dimensions de 40 m x 20 m) avec utilisation des buts de handball (dimensions 3 x 2 m).

L’espace de jeu est délimité par des bandes latérales de renvoi (en bois ou en aluminium et bois d’environ 4 m de long, de 10 à 15 cm de largeur et de 10 cm de hauteur) disposées sur les lignes de touche pour empêcher la balle de sortir. Leur face intérieure est inclinée de 1 cm vers le terrain afin d’éviter les rebonds de balles.

Une crosse, une petite balle lisse et beaucoup d’agilité, voilà les ingrédients essentiels à la réussite d’un match de hockey. Chaque joueur se passe la balle, au ras du sol, jusqu’à une zone encerclant le but, depuis laquelle on peut marquer.  

 

Règles générales :

Les règles du jeu de hockey en salle sont globalement identiques à celles du hockey sur gazon. Cependant, quelques modifications ont été apportées (essentiellement pour assurer la sécurité des joueurs et améliorer la vitesse et la qualité du jeu) :

  • la présence des bandes latérales de renvoi accélère du jeu,
  • les crosses et les balles sont plus légères et adaptées à la pratique en salle,
  • il est interdit de frapper la balle (seul le « push » – poussé de balle – est autorisé),
  • les balles en l’air sont interdites sauf pour un envoi au but et sans qu’il n’y ait danger,
  • la balle ne peut être jouée qu’avec le côté plat de la crosse,
  • aucune partie du corps n’est autorisée pour jouer (pied, corps, main),
  • on ne peut pas jouer avec plus de deux appuis sur le sol,
  • l’envoi direct de la balle en direction d’un joueur adverse qui a sa crosse au sol et qui est placé à moins de quelques mètres est interdit,
  • les tenues de jeu des joueurs(ses) sont identiques à celles d’autres sports collectifs d’opposition (chaussures, chaussettes, short – ou jupe maillot, protège-tibias et gant main gauche)
  • le gardien de but dispose d’un équipement de protection typique répondant aux spécificités de son poste
  • il est autorisé à jouer avec tout son corps – debout ou au sol – UNIQUEMENT dans son cercle et sans provoquer de danger,
  • en dehors de son cercle, le gardien ne peut jouer la balle qu’avec sa crosse
  • des coups spécifiques existent : grands corners (GC), petits corners (PC) et Pénalty Strokes (PS)
  • Deux arbitres dirigent les rencontres.

     

    EnglishFrenchGermanItalianSpanish