Hockey sur glace

Découvrir

Le hockey sur glace est un sport canadien qui remonte au début du 19e siècle. Il est basé sur plusieurs sports similaires pratiqués en Europe, notamment le bandy en Scandinavie et il présente aussi des similitudes avec le shimmy et le hurley. Le mot hockey, provient du vieux français ” hoquet” qui signifiait ” crosse”. Ce sont les britanniques qui ont introduit ce nouveau sport en Amérique du Nord, mais c’est au Canada que le premier match à été joué notamment le 3 mars 1875 au Victoria Skating Rink. 

Ce sport a été inscrit aux Jeux olympiques lors des Jeux d’été d’Anvers en avril 1920 pour la première fois. Cette compétition a permit de constituer les premiers championnats du monde en réunissant des équipes de 7 joueurs. Mais depuis les Jeux olympiques de 1924, la nouvelle règle concernant l’équipe est de 6 joueurs.

Ce n’est qu’à partir des années 60 que le hockey féminin a commencé à se développer au Canada notamment avec la création des ligues féminines. Le premier tournoi a été organisé par l’Association de hockey féminin de l’Ontario en 1982. Parallèlement, des équipes et des ligues féminines ont commencé à voir le jour aux États-Unis et en Europe.

Les premiers championnats européens de hockey sur glace féminin ont eu lieu en 1989 et le hockey sur glace féminin est devenu un sport olympique en 1992 !

Les Règles

L’équipe 

Le hockey sur glace est un sport collectif qui se pratique entre 2 équipes de 6 joueurs sur la glace où  le match dure 60min dont 3 tiers temps de 20 min;

Chaque équipe est composé d’un gardien , de 2 défenseurs et de 3 attaquants. Il existe différents types d’attaquants : le centre qui développe le rôle du meneur de jeu et de buteur et les ailiers qui ont pour objectif d’apporter de la vitesse sur les côtés.

Le but du hockey sur glace est de pousser le palet avec sa crosse dans le but adverse afin de marquer plus de buts que son adversaire.

Les hockeyeurs jouent avec un palet qui est une sorte de disque composé de caoutchouc qu’ils manipulent grâce à une crosse qui est un bâton recourbé. 

Au niveau de l’équipement ils doivent se protéger avec un casque, des épaulières, des coudières, des gants et des jambières car les joueurs peuvent entrer en contact physiquement afin de prendre le palet.

S’il y a égalité à la fin des 60 minutes, il se déroule une prolongation avec mort subite qui dure généralement de 5 à 10 minutes. En cas d’égalité les équipes peuvent alors disputer une séance de tirs au but. 

Patinoire 

 

La patinoire est divisée en 3 zones: zone défensive, zone neutre (milieu de la glace), zone offensive, ces 3 zones seront délimitées par les lignes bleues.

A noter qu’il est possible de jouer derrière la cage du gardien, ce qui offre beaucoup de possibilité à l’équipe attaquante.

Fautes

existe certaines fautes à ne pas commettre sous peine d’exclusion temporaire du terrain allant de 2 à 5 minutes, voire l’exclusion définitive en cas de faute grave. Alors lisez ces quelques pénalités à vos enfants pour qu’ils soient prêts :

  • Ne pas utiliser sa crosse pour toucher ou frapper l’adversaire ni la lever au dessus de l’épaule,
  • Ne pas charger l’adversaire dans son dos,
  • Ne pas accrocher ni faire tomber son adversaire
  • Ne pas toucher le palet avec les pieds
  • Ne pas dégager le disque vers le camp adverse lorsque vous êtes derrière la ligne centrale sans qu’un coéquipier ne l’attrape, sinon il y a «  dégagement interdit » et le palet est donné à l’adversaire. 

La plupart du temps les pénalités sont de 2 min mais il existe des pénalité de 4, 5, 10, 15 minutes ou même des pénalités de match. Le joueur va en prison purger sa peine, et laisse donc son équipe en infériorité numérique le temps de sa pénalité.

Pénalités

Une pénalité au hockey sur glace est une sanction donnée par l’arbitre à un joueur ou un officiel d’équipe. Il existe plusieurs types de pénalité :

  • Pénalité mineure : 2 minutes : Le joueur va au banc de pénalités.
  • Pénalité majeure : 5 minutes : Le joueur va au banc de pénalités et peut engendrer une expulsion.
  • Pénalité de méconduite : 10 minutes : Le joueur va au banc de pénalités mais il n’y a pas d’infériorité numérique pour son équipe, l’équipe reste à 5.
  • Pénalité de méconduite de match : 20 minutes :  Assortie d’une expulsion mais pas d’infériorité pour l’équipe.
  • Pénalité de match : 25 minutes : Assortie d’une expulsion et une suspension d’un match minimum. L’équipe sera en infériorité pendant 5 minutes.

 

Beach Volleyball
Beach Volleyball
EnglishFrenchGermanItalianSpanish