Paintball 

Découvrir

 

Le paintball est apparu dans les années 1970 en Australie. En effet les premiers lanceurs furent utilisés par des éleveurs australiens qui souhaiter marquer leurs troupeaux. ensuite est venue le jour où les éleveurs s’amusent à se tirer dessus d’où la naissance du jeu du paintball. 

Puis, ce loisir s’est développé aux Etats-Unis et les premiers tournois commencèrent à s’organiser : le premier tournoi fut créé le 27 juin 1981 sous l’appellation “National Survival Game” aux Etats-Unis et “Skirmish Games” en Australie.

Ce n’est qu’en 1984 que des fabricants d’enseignes de jeux et de sports le désigne sous le nom de “PAINTBALL”. Le paintball s’exporte ensuite en Europe ; il fait d’abord son arrivée en Grande-Bretagne à la fin des années 80, puis s’étend à la France et aux autres pays européens au début des années 1990. Aujourd’hui, le paintball est une activité reconnue et présente sur tous les continents. Il est pratiqué en loisir ou en professionnel. Attention, le paintball est différent de l’airsoft qui se pratique avec des répliques d’armes et des billes dures. 

Le but du jeu varie selon le scénario et la catégorie de jeux. Il y a trois grandes catégories ; le milsim (simulation tactique militaire), le recball (récréatif) et le speedball (compétitif). Le joueur est éliminé lorsqu’il est touché par une bille et que celle-ci éclate, libérant généralement de la peinture. Si le joueur ne peut pas déterminer par lui-même si la bille qui l’a touché a éclaté, il peut demander à un arbitre ou à son coéquipier de lui faire un « paintcheck » c’est-à-dire de lui demander la confirmation que la bille a éclaté ou non.

La légalité et la réglementation du paintball varient selon les pays. Ce sport peut être dangereux s’il est mal encadré ou si les conditions de sécurité ne sont pas respectées (zone de jeu clairement délimitée par des filets, port d’un masque spécifique, lanceur en bon état et plafonné à une certaine vitesse, bouchon de canon mis en permanence hors des terrains, etc.).

Il existe différentes formes de tarifications, toutefois la plus courante est celle au nombre de billes. Le joueur loue le matériel nécessaire et achète un nombre de billes qu’il pourra utiliser. Lorsque toutes ses billes sont utilisées, sa partie est finie.

Les Règles

Règles de base :

Le but du jeu est d’éliminer les joueurs de l’équipe averse en les marquant de tache de peinture et d’atteindre l’objectif fixé par le scénario expliqué par votre animateur en début de partie.
Si un joueur est touché mais que la bille n’a pas explosé, le tir n’est donc pas valide et le joueur n’est alors pas éliminé.
Dans le cas contraire si la bille à exploser, le joueur est éliminé et doit lever son lanceur afin de montrer aux autres qu’il est « out » et il regagne la zone neutre jusqu’à la prochaine partie.

Avant de commencer à jouer au paintball, le joueur doit porter un masque qui protège son visage des impacts occasionnés par les villes de peintures. Il doit aussi porter des protections comme des genouillères, des coudières, des gants, vêtements rembourés.

Les joueurs sont divisés en 2 équipes de 7, dont chacun est équipé d’un marqueur aussi appelé lanceur. C’est un élément mécanique servant à propulser les billes à l’aide d’air comprimé. Les billes conçues pour le jeu sont constituées de deux coques de gélatine solides et remplies de colorant alimentaires.

La limite légale américaine pour leur puissance est de 300 tps à l’entrée cu canon. Ces billes peuvent être de n’importe quelle couleur, cependant les sur les terrains de jeu homologués la Fédération Française de Paintball interdit l’utilisation des billes avec un remplissage rouge et orange .  

EnglishFrenchGermanItalianSpanish