Football canadien

Découvrir

Le football canadien est un sport collectif originaire du Canada. Il allie des stratégies complexes et un jeu physique intense. Le but du jeu est de marquer des points en portant un ballon ovale jusqu’à la zone de but adverse au bout du terrain. Le ballon peut être avancé en le portant (une course) ou en le lançant à un coéquipier (une passe). Les origines du rugby au Canada remontent au début des années 1860. Cette discipline évolua au cours des années en se transformant en football canadien. Tant la ligue canadienne de football (LCF), première ligue professionnelle de ce sport, que Football Canada, la fédération pour le sport amateur, ont leurs racines en 1884 avec la fondation de la Canadian Rugby Football Union. Seuls les Argonauts de Toronto et les Tiger-Cats de Hamilton, des équipes actives au sein de la LCF, peuvent prétendre avoir des origines aussi lointaines.

Le premier cas documenté d’un match de football a eu lieu le  à l’University College de l’Université de Toronto. Un club de football aurait été formé à cette même université peu de temps après, bien que les règles du jeu à ce moment ne fussent pas encore claires. En 1864, au Trinity College de Toronto, F. Barlow Cumberland et Frederick A. Bethune conçurent des règles basées sur le rugby. Toutefois, le football canadien moderne est considéré comme ayant son origine lors d’un match de rugby joué à Montréal, en 1865, lorsque des officiers de l’armée britannique en garnison à Montréal, affrontèrent une équipe composée de civils. Le nouveau jeu gagne progressivement en intérêt et le Montreal Football Club est créé en 1868, devenant le premier club de football non universitaire au Canada.

Les Règles

Le terrain

L’aire de jeu (field-of-play) mesure 110 verges (yards) de long (100,58m) sur 65 verges de large (59,44m). Elle est donc plus longue et plus large que celle utilisée pour jouer au football américain. Les zones des buts (endzones), situées à chaque extrémité, prolongent le terrain de 20 verges chacune (18,29m). Les limites du terrain sont matérialisées par le côté interne des lignes encadrant la surface formée par l’aire de jeu et les zones de but réunies. On trouve donc deux lignes de côtés (side-lines), deux lignes des buts (goal-lines), quatre lignes de côtés dans la zone des buts (side-lines-in-goal) et deux lignes de fond (dead-lines).

L’aire de jeu est marqué par des lignes perpendiculaires au grand axe du terrain, espacées de 5 verges (4,57m). Au niveau de ces lignes, de petits segments perpendiculaires sont tracés à une distance de 24 verges des lignes latérales: les traits de remise en jeu (hash marks). Sur chaque moitié d’aire de jeu, des marques de distance sont placées toutes les 5 verges et indiquent la distance parcourue depuis la ligne de but.

Les poteaux de but sont placés au centre de chaque ligne de but. La distance entre les deux poteaux est de 18 pieds et 6 pouces (5,64m). Leur hauteur est de 40 pieds (12,19m). Une barre transversale les relie. Elle est placée à une hauteur de 10 pieds (3,04m).

Le ballon

Le ballon de cuir brun est gonflé à une pression qui varie entre 12,5 livres par pouce carré et 13,5 livres par pouce carré (0,86 – 0,93 bar). Un ballon de football réglementaire de la LCF mesure entre 11 pouces et 11,25 pouces de longueur (28cm et 28,6cm). Les lacets exposés ne peuvent mesurer plus de 4 ³/8 pouces de longueur (11,11cm) et plus de 2,86cm de largeur. Le ballon pèse entre 14 et 15 onces (397 et 425 grammes).

Le jeu

Durée

La partie dure 60 minutes et comporte deux périodes appelées « demies » séparées par une mi-temps. Chaque demie est découpée en deux sous-périodes appelées « quarts » ; chaque quart dure 15 minutes. Le chronomètre peut être arrêté ou non après chaque jeu selon certaines règles précises; les équipes peuvent aussi se prévaloir d’un certain nombre d’arrêts de jeu ou « temps morts » durant la partie. Les équipes détiennent 3 temps d’arrêts par demie et ne peuvent pas utiliser leur temps d’arrêts qu’elles n’ont pas utilisé durant la première demie, lorsqu’elles sont en deuxième demie.

Le temps s’arrête quand :

– Une équipe marque des points

– Le porteur de ballon sort des lignes de côté

– Une passe avant est incomplète

– Une punition est appliquée

– Il y a substitution de joueur

– Il y a un joueur blessé

– Le 15 minutes d’un quart respectif se termine

– Un joueur/entraîneur demande un temps d’arrêt

– L’arbitre demande d’arrêter le temps

Le temps commence/continue quand :

– Le ballon est touché après un botté d’envoi

– Le ballon est placé après une séquence qui laisse le temps rouler

– Le ballon est mis en jeu après une séquence qui arrête le temps

But du jeu

Le but du jeu est de faire parvenir le ballon dans la zone de buts adverse afin de marquer des points d’une des façons suivantes :

  • Le touché (6 points) : Un touché est marqué lorsqu’un joueur est en possession du ballon dans la zone de buts adverse ou si une partie du ballon porté par un joueur traverse (touche) le plan de la ligne de buts adverse.
  • Le placement (3 points) : un ballon botté à partir du sol et qui passe au-dessus de la barre transversale du but adverse, entre les deux poteaux. Le botté de précision ou field goal vaut 3 points. Si le botté est raté, mais que le ballon ne sort pas des limites du terrain, le jeu se poursuit.
  • Le touché de sûreté (2 points) : Le touché de sûreté (safety) vaut 2 points. Il se produit si le porteur du ballon est plaqué dans sa propre zone de buts ou sort des limites de celle-ci ou encore si une faute de l’équipe à l’attaque est commise dans cette zone.
  • Le simple ou rouge (1 point) : Un simple est accordé si le porteur du ballon est plaqué dans sa propre zone de buts à la suite d’un botté, ou si le ballon sort des limites de la zone des buts à la suite d’un botté d’envoi, un botté de dégagement ou un botté de placement raté.
  • La transformation (1 ou 2 points) : à la suite d’un touché, l’équipe qui a marqué peut obtenir 1 ou 2 points supplémentaires:
    • En bottant le ballon sur le même modèle que le botté de précision à partir de la ligne adverse de 32 verges. Ce type de transformation, vaut 1 point.
    • En marquant l’équivalent d’un touché, à la suite d’une remise en jeu du ballon à la ligne adverse de 3 verges. Ce type de transformation vaut 2 points. Ce type de transformation est bien plus difficile à marquer qu’un botté et n’est donc généralement utilisée que dans des cas particuliers où l’équipe doit rapidement marquer des points.

Les joueurs

Un match de football canadien se déroule selon trois facettes de jeu bien distinctes : l’attaque, la défense et les unités spéciales. À presque chaque instant du match, l’une des deux équipes est en phase d’attaque tandis que l’autre est en phase défensive. Le changement entre les deux phases s’opère à plusieurs occasions détaillées plus bas, principalement lors de différents bottés, effectués par les joueurs évoluant sur les unités spéciales.

Chaque joueur correspond à une position et un rôle stratégique identifiés comme suit :

En attaque :

  • Le centre (C)
  • Les gardes (G)
  • Les bloqueurs (B) ou tackles
  • Les receveurs éloignés (RE) ou wide receivers
  • Les demis insérés (DI) ou tight ends or slotback
  • Le quart-arrière (QA) ou quarter back
  • Le centre arrière (CA) ou running back : fullback
  • Le demi offensif (DO) ou running back : halfback ou tailback

En défense :

  • Les plaqueurs défensifs (PD) ou defensive tackles
  • Les ailiers défensifs (AD) ou defensive ends
  • Les demis de coin (DC) ou corner backs
  • Les secondeurs (S) ou line backers
  • Les demi défensifs (DD) ou strong safetys
  • Le maraudeur (M) ou safety

A propos de Globbz

L'équipe

Devenir ambassadeur

Devenir partenaire

Mentions Légales

Nous contacter

EnglishFrenchGermanItalianSpanish