Judo

Découvrir

Le judo est une discipline olympique !

Le judo est un art martial créé en tant que pédagogie physique, mentale et morale au Japon par Jigoro Kano en 1882. Ayant trois densho de maître d’arts martiaux correspondant à des autorisations de délivrer l’enseignement, à l’âge de vingt et un ans, Jigoro Kano (1860-1938) adopte sa propre méthode, et lui donne le nom de « Judo Kodokan», en 1882. En 1920, Il définit la philosophie de son art par deux maximes : « Seiryoku zenyo » (la bonne utilisation de l’énergie) et « Jita Kyoei » (entraide et prospérité mutuelles).

Jigoro Kano a écarté toutes techniques dangereuses des anciennes écoles d’arts martiaux qu’il a pu étudier pour en faire un système éducatif, à usage d’activité physique et morale, pour la jeunesse de son pays. Il transformait une méthode guerrière et brutale de combat à mains nues  en un art où l’éthique et la recherche de la maîtrise de soi, dans le but de développer sa personnalité, pour affirmer un état d’esprit constructif et non-violent : « Entraide et prospérité mutuelle ».

Le lieu où l’on pratique le judo s’appelle le dojo. Les pratiquants nommés judokas, portent une tenue en coton renforcée appelée judogi, ou communément appelé à tort « kimono » en France (le terme « kimono » en japonais ne correspond pas). Le judogi est généralement blanc, mais pour faciliter la distinction entre les combattants dans les compétitions, un judoka peut avoir un judogi de couleur bleue dans les compétitions internationales. Le judo se pratique les pieds nus, chez les hommes le torse nu sous le judogi et chez les femmes un tee-shirt blanc sous le judogi.

Les judokas s’exercent, à l’entraînement et en compétition, sur un praticable dénommé en japonais « tatami », habituellement constitué d’un ensemble de tapis en mousse expansée à forte densité qui amortit les chocs et délimite une zone de combat de forme carrée. La pratique du judo nécessite de l’implication tant au niveau de l‘entraînement qu’au niveau des rencontres techniques afin atteindre un grade technique élevé.

Les Règles

Le code moral

La base du judo repose sur le respect du code moral du judo :

  • La politesse, c’est le respect d’autrui
  • Le courage, c’est faire ce qui est juste
  • La sincérité, c’est s’exprimer sans déguiser sa pensée
  • L’honneur, c’est être fidèle à la parole donnée
  • La modestie, c’est parler de soi-même sans orgueil
  • Le respect, sans respect aucune confiance ne peut naître
  • Le contrôle de soi, c’est savoir se taire lorsque monte la colère
  • L’amitié, c’est le plus pur des sentiments humains.

La tenue

Tous les judoka portent un vêtement de coton appelé judogi ou kimono, fermé par une ceinture représentant le grade du pratiquant.

Il y a deux catégories de ceinture :

  • Les kyu, comprenant, dans l’ordre, la ceinture blanche, jaune, orange, verte, bleue et marron
  • Les Dan comprenant la ceinture noire de la 1ère à la 5ème dan, une ceinture à larges bandes rouges et blanches alternées de la 6ème à la 8ème, la ceinture rouge pour la 9ème et 10ème dan, seul jigoro Kano a obtenue la ceinture blanche large pour la 11ème et 12ème dan.

Les rituels

Les deux combattants sont à l’extérieur de la surface de combat, près du bord de chaque côté de la table de marque selon leurs couleurs attribuées c’est à dire le bleu ou rouge à gauche et blanc à droite. Juste après de début du combat précédent, les deux combattants montent sur la surface de combat et salut le tatami et reste au bord en attendant leur tour. Une fois le combat précédent terminé et les combattants précédents sorties de la surface de compétition et avant le début du combat suivant, l’arbitre se positionne sur la surface de combat, en face et le plus éloigné possible de la table de marque. À l’appel de la table de marque les deux combattants se font face au bord et au niveau du centre de la surface de combat de leur côté respectif de la table de marque. Après l’accord de la table de marque, l’arbitre fait signe aux combattants de monter sur la surface de combat en rapprochant ses bras, mains tendues, devant lui à largeur de l’extrémité des ses épaules. Les deux combattants saluent le tatami et se positionnent à deux mettre l’un en face de l’autre au niveau du centre tout en restant de leurs cotés respectifs de la zone de combat. Au moment où l’arbitre dit « rei » les judokas se saluent et avance d’un pas, pied gauche puis pied droit tout en écartant les jambes à largeur de la distance entre l’extrémité de leur épaules (kamae). Ils peuvent commencer à combattre quand l’arbitre dit « hajime ». À chaque interruption de l’arbitre, les combattants se replacent à leurs positions respectives de salut de début de combat. À la fin du combat. Les combattants se replacent à leurs positions respectives de salut de début de combat. L’arbre, pieds joints, en position de départ, avance d’un pas, pied gauche puis pied droit tout en écartant les jambes à largeur de la distance entre l’extrémité de ses épaules (kamae). Il désigne le combattant gagnant en tendant le bras vers lui et dit « rei ». Les combattants reculent alors d’un pas, pied droit puis pied gauche tout en joignant les talons et se saluent. Dans le même temps, l’arbitre fait la même chose sans saluer. Les combattants rejoignent le bord de la zone de combat respectivement au même position qu’en début de combat, salut le tatami, puis rejoignent leurs bords respectifs de surface de compétition, saluent à nouveau le tatami puis sortent de la surface de combat.

Les points

  • yuko : 5 points si l’adversaire chute de côté. Depuis janvier 2017, il a officiellement été fusionné avec le waza-ari.
  • waza-ari : 7 points si l’adversaire chute sur le dos.
  • waza-ari awasete ippon : 10 points en obtenant deux waza-ari.
  • ippon : 10 points si l’adversaire chute sur le dos avec contrôle. C’est la victoire.

Les pénalités

  • Shido :
    1. le 1er shido n’entraîne aucune conséquence 
    2. le deuxième n’entraîne aucune conséquence
    3. le troisième entraîne la disqualification dit hansoku-make

A propos de Globbz

L'équipe

Devenir ambassadeur

Devenir partenaire

Mentions Légales

Nous contacter

EnglishFrenchGermanItalianSpanish