Speed-ball

Découvrir

Le speed-ball a été inventé par l’Egyptien Mohamed Lotfi en 1961 après avoir constaté que les balles de tennis se cassaient après les entraînements de son fils. Il a alors eu l’idée de relier l’une de ces balles à un fil, lui-même fixé à un mât afin que la balle puisse tourner autour et ainsi permettre à son fils de frapper la balle avec une raquette de tennis. Il était à l’origine destiné à l’entraînement des joueurs de tennis débutants. Puis, s’est développé dans le monde entier, jusqu’à créer des clubs dédiés à ce sport. Aujourd’hui, on le pratique partout dans le monde et peu importe le niveau.

Monsieur Mohamed Lotfi continua d’améliorer le matériel de son nouveau sport qu’il appela  » Beach-ball » en référence au jeu de raquette de plage. Le succès de son Beach-ball amène à la construction du premier terrain officiel en 1962 dans la ville de Port-Saïd et ce sport devint le « Turning-ball’. Ce n’est qu’en 1975 que le sport prit le nom  » Speed-ball » après avoir obtenu un brevet officiel américain en 1975. Il fonda aussi la Fédération Egyptienne de Speed-Ball en 1984 et il organisera la même année le championnat d’Egypte.

Les Règles

Les règles en match 

Le terrain 

Un terrain de Speed-Ball est composé d’une zone pour chaque joueur ou équipe peut évoluer et d’une zone neutre de 60 cm de large où se trouve le mât de Speed-Ball.

  • 1 zone pour le joueur ou l’équipe 1
  • 1 zone pour le joueur ou l’équipe 2
  • 1 zone neutre à ne pas franchir.
  • 1 marque de service qui se situe au milieu de chaque zone

 

Les 4 disciplines du speed-ball

 

Le Speed-ball peut se jouer de plusieurs façons : seul (super solo), à deux (match simple), à quatre (match double), ou en relais.

 

Le super-solo

 

Il s’agit de jouer seul contre la montre.

Il est composé de 4 mouvements  et pour chacun d’eux, il s’agit d’effectuer le maximum de frappes en un temps donné.Chaque mouvement est chronométré, sur 30 secondes pour les moins de 15 ans et sur 1 minute pour les 15 et plus. Un temps de 30 secondes est accordé pour se préparer à effectuer le mouvement suivant.

C’est une épreuve de rapidité, de régularité et d’endurance demandant une bonne coordination et une grande concentration.

Les meilleurs joueurs peuvent faire jusqu’à 150 frappes en une minute.

  • Main droite : frappe alternée entre coup droit et revers.
  • Main gauche : frappe alternée entre coup droit et revers.
  • Deux mains coup droit : le joueur tient une raquette dans chaque main et frappe alternativement coup droit main droite puis main gauche (intérieurs des raquettes).
  • Deux mains coup revers : le joueur tient une raquette dans chaque main et frappe alternativement revers main droite puis main gauche (extérieurs des raquettes).

 

Le Match Simple

Le match de simple oppose 2 joueurs sur un terrain divisé en 2 parties égales.

Un joueur engage et l’adversaire doit renvoyer la balle avant qu’elle ne passe 2 fois devant lui.

L’engagement se fait à l’horizontale, les autres coups forment des trajectoires plus ou moins verticales (ellipses) pour mettre l’adversaire en difficulté.

Le point est marqué si l’un des joueurs ne renvoie pas la balle au bout du second tour ou s’il fait une faute.

Le service est alterné après chaque point marqué

Déroulement des manches

  • La partie se joue en 2 manches gagnantes. Chaque manche est remportée par le joueur qui atteint en premier un total de 10 points.

Le Service

  • Le joueur qui gagne le tirage au sort choisit le terrain ou la balle (servir ou recevoir).
  • Le service s’effectue dans le sens des aiguilles d’une montre, soit en coup droit pour les droitiers, soit en revers pour les gauchers.
  • La trajectoire du service doit être horizontale. Un second service est accordé en cas de service non conforme.
  • Au moment de la frappe, le serveur doit avoir un pied posé sur la bande de service (voir schéma).
  • Le service est alterné après chaque point.

Point Perdu

Le joueur à l’origine d’une ces fautes perd le point.

  • Le joueur touche avec la raquette, le pied ou son corps la zone adverse.
  • La balle, le joueur ou la raquette touchent le mât.
  • Le fil s’enroule autour du mât, autour de la raquette ou de la main.
  • Le joueur frappe la balle 2 fois consécutivement.
  • Le joueur n’inverse pas la trajectoire.
  • Le joueur frappe le fil sans toucher la balle.
  • Le joueur casse le fil.
  • Les deux services sont faux.
  • La raquette tombe à terre pendant l’échange (Il est important de toujours mettre la dragonne).

 

Le Match  Double

Le match de double oppose quatre joueurs répartis en deux équipes.

Dans chaque équipe, les joueurs servent, reçoivent et frappent la balle chacun leur tour.

Règles du jeu

  • Les règles sont les mêmes que pour le jeu en simple.
  • Les fautes spécifiques au jeu en double sont :
    • la non alternance des joueurs pendant le point,
    • la réception de la balle qui n’est pas faite sur le bon joueur.
  • Service :
    • L’équipe qui sert en premier annonce le premier serveur, ensuite l’autre équipe annonce le premier receveur.
    • De même qu’en simple, le service est alterné après chaque point entre les équipes.
    • Dans chaque équipe, le serveur et le receveur change à chaque point.

Le relais 

 

De façon chronométrée, l’équipe mixte de 4 joueurs (2 garçons et 2 filles) va effectuer les 4 mouvements (mais droite, main gauche, 2 raquettes coup droit, 2 raquettes revers) de la façon suivante : le premier joueur fait le premier mouvement pendant 30 secondes, le second joueur fera pendant 30 secondes le second mouvement, etc. Au total des 2 minutes, on compte le nombre de frappes effectuées.

 

 

EnglishFrenchGermanItalianSpanish