Le sport  chanbara

Découvrir

Le Sport chanbara (スポーツチャンバラ) mais aussi appelé « Spochan » est un art martial qui consiste en un combat entre deux participants avec des armes égales ou différentes qui se joue de façon libre avec un minium de règles. “Chanbara” est l’onomatopée japonaise qui exprime le bruit des sabres qui s’entrechoquent lors des combats de samouraïs.

Ce sport s’est développé à l’initiative en 1971 par Tanabe Tetsundo accompagné des meilleurs escrimeurs japonais et il se base sur le goshinjyutu qui est l’art de la self-défense.

Reconnu par le département de l’éducation du Japon, cet art s’est rapidement développé dans d’autres pays comme les États-Unis, le Canada et notamment il a été importé en France en 1994 par 4 kendoka français(  Kenichi Yoshimura, Claude Hamot, Claude Pruvost et Jean-Claude Girot) au sein du comité national de Kendo et disciplines rattachées. 

Les Règles

Equipements

Pour pratiquer le Chanbara il faut être équipé :

  • d’un keikogi blanc sans manches
  • Tee-shirt à manches longues et de couleur unie porté sous la veste de kimono.
  • Des gants sans armatures rigides dont le port est conseillé pour l’entraînement mais est obligatoire en compétition. 
  • Des casques blancs, noirs, rouges en mousse rembourrée avec une grille transparente pour protéger le visage 
  • Etre pieds nus lors de la pratique des entrainements et des compétitions sauf protection justifiée 

Concernant les armes elle sont soit en mousse soit gonflables,  il s’agit donc d’une discipline très ludique et sécurisante. Cette diversité est source d’une pratique martiale et sportive variée et intéressante tout au long de la vie.

Voici le détail des armes utilisées :

  • Tanto : poignard ( 40 cm)
  • Kodachi : sabre court (60 cm)
  • Choken : sabre long (100 cm) tenu à une ou deux mains
  • Taté : bouclier, généralement combiné avec un kodachi
  • Yari : lance (au-dessous de 210 cm)
  • Naginata : lance longue (de plus de 210 cm)
  • Jhou : arme à 2 lames (au-dessous de 140 cm)
  • Bou : arme à 2 lames (au-dessous de 210cm)
Il est également possible de se battre à deux armes, on parle alors de « Nito ».

 

 

 

Le déroulement d’une partie 

 Une partie de chanbara peut soit se jouer individuellement ou en équipe

  • Match individuel : 

Combat en 2 points (2 coupes franches ou coups d’estoc dit « tsuki » avec kiai) pour la réglementation Française.

Combat en 1 point avec Ai Uchi (frappe simultanée) éliminatoire pour la réglementation internationale.

 

  • Match par  équipes mixtes :
    • Sept combattants obligatoirement majeurs par équipe (hommes, femmes mélangés) : cinq titulaires, deux remplaçants non obligatoires.
      Kodachi et Choken Morote (tenu à deux mains) en nombre libre. Un Yari, un Nito, un Choken Libre, un Tate au maximum mais non obligatoires.
      Les cinq combattants se présentent dans un ordre libre défini lors de l’inscription de l’équipe à la compétition. Si l’un des 5 titulaires vient à se blesser, l’un des deux remplaçants prend sa place dans l’équipe en combattant avec l’arme dans laquelle le blessé était inscrit.
    • Trois combattants par équipe (un Kodachi, un Nito et un Choken libre) pour la réglementation internationale avec comme ordre de présentation obligatoire : le Kodachi en premier, le Choken libre en second et le Nito en dernier. Les clubs peuvent présenter 2 équipes au maximum, chacune d’entre elles devant obligatoirement être composée de combattants du même club (mixité interdite). L’intérêt de la compétition par équipe en France, est de combattre contre des armes différentes (kodachi contre choken, nito contre Yari, etc.).

 

 

EnglishFrenchGermanItalianSpanish